Journées particulières ou produits particuliers?

18 juin

Vous le savez depuis le début de mon aventure pâtissière en 2009 l’artisanat est au centre de nos projets. Tout d’abord parce que les artisans me passionnent et ensuite car je considère que l’artisanat est l’avenir du luxe, dans l’alimentaire comme ailleurs. C’est non seulement une conviction mais une réalité, il n’y a qu’à observer autour de nous. Ce week-end LVMH organisait ses « journées particulières », l’espace de deux jours, le leader mondial du luxe ouvrait au public ses lieux emblématiques pour y présenter ses savoir-faire et artisans. Prenons le cas de Louis Vuitton que je connais un peu pour y avoir travaillé quelques années : il était possible de visiter les ateliers d’Asnières où la saga LV a commencé et qui abritent aujourd’hui l’atelier commandes spéciales. Les visiteurs ont pu y observer les artisans les plus qualifiés de la maison y réaliser les multiples opérations de fabrication d’une wardrobe, d’une valise Alzer ou d’un Noé en alligator : très impressionnant et émouvant pour qui est sensible comme moi aux gestes des artisans qui consacrent une vie à leur passion.

Les journées particulières sont une opération de communication très importante et relativement récente, et le fait que LVMH investisse aujourd’hui autant dans la valorisation des artisans, ce qu’il n’a pas toujours fait, montre bien que ces valeurs sont devenues incontournables.

Au Petit Duc et à la Maison Charaix l’artisanat on ne connaît que ça, c’est notre « modèle » comme on dit,  et notre croissance n’y changera rien, seuls des artisans sont capables de réaliser nos gourmandises et de susciter l’émotion qui fait que nos clients s’étonnent et reviennent chercher nos produits si particuliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>