Joyeuse, ville de culture et d’histoire

22 août

La peyre 1Pour ceux qui ne sont jamais allé à Joyeuse, c’est un village de 2000 âmes l’hiver autant dire un hameau mais cette bourgade est plus importante qu’elle n’en a l’air. Tout d’abord c’est une ville médiévale fondée par Charlemagne du nom de son épée, un ancien Duché, Duc grâce auquel nous pouvons aujourd’hui nous régaler de Macarons de Joyeuse. Elle garde aujourd’hui un patrimoine culturel hors du commun qui est un peu méconnu hélas et qui gagnerait à être davantage mis en valeur. On peut quand même citer les incroyables visites historiques théâtralisées de la ville animées par l’association CPPJ qui à elles seules valent le voyage. Je citais ICI la rue des arts dans laquelle la Maison Charaix vient de s’installer et qui grâce aux artisans et artisans d’art revit de manière extraordinaire. Joyeuse est donc une ville de culture et d’histoire dans laquelle le Macaron de Joyeuse occupe sa modeste place.

Ensuite il faut bien comprendre que Joyeuse est située à la limite du Parc régional des Cévennes et sépare ainsi l’Ardèche aux paysages de plaine et l’Ardèche montagneuse, sauvage, mystérieuse et incroyablement belle. Cette situation procure à la région de Joyeuse une diversité de paysages très importante qui permet par exemple aux apiculteurs des miels de Joyeuse de récolter des miels monofloraux très différents sur un territoire peu étendu.DSCN5817chemin dpart

Enfin Joyeuse est un carrefour de communication important, la ville est située sur l’axe Alès – Aubenas/ Privas/ Montélimar-Valence et bien que modeste c’est la ville la plus accessible depuis les secteurs montagneux environnants. Joyeuse a drainé de tous temps des visiteurs de toute la région en nombre important. A titre d’exemple dans les années 50 il y avait 22 cafés et bars à Joyeuse, les Ardéchois ont une sacrée descente mais quand même !

Aujourd’hui encore la ville accueille de nombreux visiteurs en saison estivale bien sûr mais aussi tout au long de l’année et un événement à lui seul résume l’importance de la ville c’est son marché le mercredi matin, le plus important de la région, nous en parlerons bientôt.31 Portalet

Vous avez compris que Joyeuse méritait le détour voire le voyage, si vous vous décidez n’hésitez pas à venir nous rendre visite à la Maison Charaix avenue François Boissel ou rue des arts.

Une réflexion au sujet de « Joyeuse, ville de culture et d’histoire »

  1. Ping : Le marché de Joyeuse | Blog d'Étoile Gourmande

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>